Cette année le jury du concours de court-métrage sera composé de

Sylvaint Chivot: Il est l’un des grands noms de l’industrie du court-métrage.

Dès 1998, il crée sa propre entreprise – Talantis film – afin de distribuer des courts-métrages dans le monde entier ; avec des bureaux à Los-Angeles comme à Tokyo, il a ainsi pu notamment distribuer les premiers courts-métrages de Guillaume Canet, Laurent Tirard et Frédéric Forestier. 

En 2000 il est choisi par la Principauté de Monaco pour faire revivre le festival Imagina afin de produire plus de 600 films d’animation par an, ; ce projet a abouti à une collection de DVD réunissant les meilleurs courts-métrages d’animation : Imagina Trips.

Suite à ce succès, c’est le Festival de Cannes qui en 2004 le choisit pour l’organisation du festival de court-métrages de Cannes, réunissant plus de 1800 cinéastes provenant de 80 pays différents.

Puis, encouragé par de nombreux directeurs qu’il a aidé à faire connaître, il crée sa propre boite de production Talentis Production, et est à l’origine d’une chaîne youtube très prisée par les amateurs d’animation.

    Jérémy Banster: Acteur, producteur, scénariste et réalisateur français.

Jérémy Banster commence sa carrière en tant que comédien ; en 1997 il reçoit le prix de jeune talent au Festival de Cannes avant de jouer de nombreuses classiques sur scène, à la télévision et au cinéma – notamment dans de l’Amour de Jean-François Richet.

S’en suivent de nombreux projets pour un professionnel aux diverses facettes : création d’une compagnie théâtrale – Bensyl – ; réalisation de nombreux courts-métrage dont certains primés ou sélectionnés comme au festival international du film à Sao Paulo ; mise en scène de pièces de théâtre – Croisades de Michel Azama ou Montserrat d’Emmanuel Roblès – ; producteur exécutif – Ymma de Rachid El Ouali – tout en n’abandonnant pas sa carrière d’acteur, jouant notamment dans le film franco-iranien Je t’aime d’Hassan Fathi et dans Il neige sur Acapulco d’Aurélien Drach.

Le voilà en ce moment-même en pleine forêt amazonienne pour la tournage du long-métrage La vie pure, inspirée de la vie de l’explorateur Raymond Maufrais.

Franck Llopis: Producteur, réalisateur, et distributeur français.

Il fait sa formation à l’Ecole de Cinéma Pulliver à Paris, avant de se lancer dans la production de documentaire, puis et de fonder sa société de production les Films à Fleur de Peau en 1997 qu’il dirige encore aujourd’hui.

Il défend et accompagne ainsi une ribambelle de courts métrages et de jeunes réalisateurs, avec notamment Les abîmes du souvenir d’Edwin Kruger (1998), Terre promise d’Olivier Parthonnaud (1999), Match de Yahn Jeannot (2000), et bien d’autres.

Touche-à-tout, il se lance aussi dans la réalisation,avec Supplica (1997) ou Pierres et prières (2000), avant de se tourner vers le long-métrage.

Franck Llopis arrive ainsi à produire et distribuer en 2008 ses trois longs métrages comme réalisateur, la chronique chorale Mariés ou presque, le portrait croisé Fracassés !, et le trio masculin de PARIS NORD SUD, avec Aurélien Recoing, Laurent Ournac et Yvon Martin.

Il défend aussi les films des autres, comme producteur et/ou distributeur, et aide ainsi la sortie des films éclectiques ; Asylum d’Olivier Château (2008), Nos désirs font désordre de Stéphane Arnoux (2009) et Pleure en silence de Gabriel Biggs (2010) sont certains des nombreux films auxquels il a contribué.Fabrice Leclerc, rédacteur en chef d’un magazine mensuel bien connu par les cinéphiles : Studio CinéLive !

Pascale Faure et Brigitte Pardo:  Responsables de la programmation court-métrage de Canal + 

Plus de 200 films choisis par leur soin et diffusés sur Canal + chaque année, sur une chaîne réputée par son implication dans la production de films et étroitement liée à de nombreux festivals – de Cannes notamment -, voilà encore une bonne raison pour vous de participer au concours.

Fabrice Leclerc: Rédacteur en chef d’un magazine mensuel bien connu par les cinéphiles : Studio CinéLive

Spécialiste cinéma à l’Express, Fabrice Leclerc s’occupe donc d’un magazine né 2009 de la fusion de deux magazines déjà bien connus, Studio et CinéLive. 

Diffusé à plus de 100,000 exemplaire par mois, Studio CinéLive s’impose depuis déjà quelques années comme une figure montante de la presse spécialisée !

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)