Kill Bill Volume 1 (2003)

De Quentin Tarantino 

Avec Uma Thurman , Lucy Liu , David Carradine 

Pour avoir tenté de raccrocher, une tueuse professionnelle (Uma Thurman) est exécutée le jour de son mariage sur ordre de son chef Bill (David Carradine) par ses anciens partenaires qui la laissent pour morte. Quatre ans après, La Mariée sort de son coma et découvre avec désespoir que l’enfant qu’elle portait n’est plus là. Puisque la vengeance est un plat qui se mange froid, la jeune femme fait tranquillement la liste de ses ennemis et se prépare à régler ses comptes…

Dans « Jackie Brown », Quentin Tarantino rendait un hommage passionné à la blaxploitation et son icône Pam Grier. En 2003, avec « Kill Bill », le plus cinéphile des réalisateurs célèbre cette fois le cinéma asiatique (films japonais de yakusas et de samouraïs, mangas et trésors de la Shaw Brothers de Hong Kong) qu’il pimente de références au western spaghetti et de clins d’œil à Hitchcock et Brian de Palma. Plus belle que jamais, Uma Thurman trône sur ce spectacle visuel et musical ébouriffant, où les univers esthétiques s’enchaînent comme des tableaux. Car « Kill Bill », écrit pour et avec Uma Thurman, est aussi une ode à l’actrice, qui apporte à ce délire fantasmatique toute son émotion et humanité. Un film jubilatoire donc, mais également ultra-violent (geysers de sang à gogo) dont il ne faudrait pas sous-estimer l’impact sur les âmes sensibles et les publics non-avertis.

Image de prévisualisation YouTube

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)