Les Ames vagabondes, de Andrew Niccol ✭✭✭✩✩

Les Ames vagabondes, de Andrew Niccol ✭✭✭✩✩

 AV9D9769.CR2

Pour passer de l’élégant Bienvenue à Gattaca à l’univers rose bonbon de Stéphanie Meyer, Andrew Niccol n’avait visiblement  pas peur de faire le grand écart. Et pourtant, il parvient à tirer de ce roman une belle œuvre de science-fiction dotée d’une véritable identité visuelle.

La Terre a été colonisée par des âmes extraterrestres qui ont pris possession des corps humains afin de  pacifier la planète. Mélanie Stryder (Saoirse Ronan) vient d’être capturée pour se faire implanter une âme, Vagabonde. Cependant, elle parvient à lui résister et vire à la schizophrénie. Devenant le pantin de l’âme qui cherche à vivre en paix, elle parvient finalement à la convaincre de l’aider à rejoindre les siens et se lance dans une course contre la montre pour les retrouver avant la Traqueuse (Diane Kruger).

Doté d’un casting incroyable (Saoirse Ronan interprète brillamment le conflit qui oppose Mélanie et Vagabonde), d’un rythme parfaitement maîtrisé, mais surtout d’un univers à part entière alternant paysage désertique, grotte et ville futuriste rappelant vaguement les choix esthétiques de Gattaca, Andrew Niccol nous prouve une nouvelle fois qu’il est incontestablement l’un des meilleur cinéaste dans le genre de la science fiction.

C.D

Image de prévisualisation YouTube

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)