Les Quatre Cents Coups (1959)

De François Truffaut 

Avec Jean-Pierre Léaud , Claire Maurier, Albert Rémy

À treize ans, Antoine Doinel est un garçon rêveur, turbulent et en manque d’affection. Ses parents ne manquent jamais de lui faire sentir qu’il est une charge dont ils se passeraient volontiers. A l’école, il est également loin d’être un élève modèle et accumule réprimandes et punitions. Un jour, pour se justifier d’avoir séché un cours, il prétend que sa mère vient de mourir. Ce mensonge va avoir des conséquences désastreuses…

Le cinéma ayant été son seul compagnon d’une enfance solitaire, François Truffaut est devenu l’un des plus virulents et enthousiastes critiques des années 50, avant de passer lui-même derrière la caméra. Autodidacte et passionné, il réalise en 1958 le court métrage Les Mistons suivi un an plus tard des Quatre Cents Coups, à nouveau sur le thème de l’enfance et inspiré par sa propre histoire. Présenté au festival de Cannes, ce film moderne et innovateur fit l’effet d’une bombe, remportant allègrement le prix de la Mise en scène. Lauréat par la suite de nombreuses autres récompenses, il sera également nominé aux Oscars pour le scénario original.

Attachant et naturel, Jean-Pierre Léaud inaugurait sans le savoir le cycle Antoine Doinel et, du haut de ses quatorze ans, resplendissait de sa fraîcheur et de son style inimitable.

Image de prévisualisation YouTube

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)