L’homme qui en savait trop (1956)

L’homme qui en savait trop (1956)

D’Alfred Hitchcock
Avec James Stewart , Doris Day, Bernard Miles

Le docteur américain Ben McKenna (James Stewart), sa femme Jo (Doris Day) et leur jeune fils Hank, entament un séjour touristique au Maroc et se lient dès leur arrivée avec un charmant touriste français (Daniel Gélin). Mais lorsque ce dernier est assassiné en plein souk de Marrakech et rend son dernier souffle dans les bras de Ben, le ciel de leurs vacances s’assombrit brusquement. En effet, peu après le meurtre, le couple McKenna constate avec horreur que leur fils a été enlevé…

Diffusée en Angleterre dès 1934, la première version filmée par Alfred Hitchcock de L’homme qui en savait trop (dont le titre est tiré d’un recueil de nouvelles de l’Anglais G. K. Chesterton) avait remporté un gigantesque succès. Vingt ans après, Hitchcock fut tenté d’en réaliser une version plus moderne. Il confiera à François Truffaut : « La première était l’œuvre d’un amateur, la seconde est celle d’un professionnel. »
Mêlant grand espionnage et enlèvement d’enfant, ce film flamboyant apparaît comme la vitrine du savoir-faire du maître et regorge de scènes de suspense inoubliables comme celle du Royal Albert Hall, illustrée par l’impressionnante partition de Bernard Herrmann. Que sera, sera, la chanson interprétée par Doris Day dans une séquence cruciale du film, signée Jay Livingston et Ray Evans, raflera un Oscar à Hollywood en 1956 avant de connaître un succès mondial.
Image de prévisualisation YouTube

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)