Machete

Machete

Vous l’attendiez, il est arrivé le Machete nouveau !
Histoire peu commune que la naissance de ce film.
A l’origine, c’était une bande annonce bidon qui séparait le film « Boulevard de la mort + Planet terror ». Sauf que la bande annonce a eu un succès fou auprès des fans du duo Tarantino /Rodriguez. Du coup, pas folle la guêpe mexicaine, le film est vraiment réalisé.

Sur le papier, l’histoire c’est quoi ?
Machete est une grosse brute mexicaine, ancien flic, dont la femme a été assassinée par un méchant mexicain alors qu’il se livrait à une mission périlleuse.
Quelques années plus tard, alors qu’il est à la retraite, il est engagé comme tueur à gage pour assassiner le sénateur McLaughlin (Robert De Niro) candidat la gouvernance du Texas.
Victime d’un complot politique orchestré par l’homme qui se cache derrière le sénateur, Machete est abattu mais pas mort.
Il revient pour se venger sans savoir encore que cet homme de l’ombre est en fait l’assassin de sa femme…

Le film est un bijou de second degré où l’univers Rodriguez bat son plein. Hymne à la gloire du machisme, des flingues, des bombes sexuelles et répliques décalées déjà cultes avant la sortie du film, Rodriguez ne se prend pas au sérieux et nous offre un pur moment de divertissement dans le bon sens du terme.
Danny Trejo (Spy Kids, Desperado, Heat, Une nuit en enfer) campe très bien son rôle de grosse brute, le visage complètement lacéré par la vie et les yeux criant « vengeance ». Il nous a régalés lors de la première en découvrant son manteau long qu’il avait garni de machettes à l’intérieur du veston !
Mais Machete c’est aussi un casting de rêve avec la (très) belle Jessica Alba, Steven Seagal, Lindsay Lohan, Megan Fox (oui messieurs), Michelle Rodriguez…
Entre sex, drugs et machettes, le rythme est rondement mené, et sous ses faux airs de navets, le film vous scotche. Le scénario est bon et les acteurs aussi (mention spéciale à Cheech Marin dans le rôle du père Del Toro pas très catholique, et à Robert De Niro, absolument hilarant). Mais ce film doit surtout sa réussite à la mise en scène impeccable du Roberto qui a su réutiliser toutes les fausses scènes de la bande annonce originale et à les insérer parfaitement dans la continuité du film.
Finalement, ceux qui pensaient voir un nanar prétendent le contraire à la sortie, tandis que les fans avant l’heure exultent, la bouche déformée par le nom du réalisateur qu’ils crient à qui mieux mieux.
Et nous aussi nous crions « Rodriiiiiiiigueeez » !!!

Peter F.

Machete de Robert Rodriguez, sortie le 3 Novembre 2010

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)