Paris vu par Hollywood – « Bonjour Paris! » – Exposition

Paris vu par Hollywood – « Bonjour Paris! » – Exposition

Du 18 septembre au 15 décembre , l’Hôtel de Ville de Paris propose une exposition sur la vision que porte la mecque du cinéma sur la Ville Lumière.

« Il y a le Paris-Paramount, le Paris-MGM, et le Paris en France. Le Paris-Paramount est le plus parisien des trois ! » Ernest Lubitsch

Paname est la ville étrangère la plus représentée dans le cinéma américain. En effet, plus de 800 productions du pays de l’oncle Sam ont eu pour toile de fond notre belle capitale. Moquée ou admirée, bien souvent fantasmée, Paris a, pour Hollywood, autant de visages qu’elle a d’arrondissements.

Ce sont ces visages que la Mairie de Paris présente aux Parisiens le temps d’une exposition. Depuis la naissance du cinéma, Hollywood lui en a fait voir de toutes les couleurs et ce, au sens propre comme au figuré. Du noir et blanc du cinéma muet et des comédies d’Ernest Lubitsch aux couleurs éclatantes des comédies musicales de Vincente Minnelli et des Aristochats, Paris a toujours été une source d’inspiration pour les cinéastes américains et ce, particulièrement pendant l’âge d’or d’Hollywood allant des années 30 à la fin des années 50.

Après l’avoir dépeint comme une ville tantôt sophistiquée, tantôt populaire, une nouvelle vision de Paris a été récemment portée à l’écran. En effet, depuis les années 2000, quand les réalisateurs filment Paname ce n’est plus vraiment pour célébrer la beauté de ses monuments mais bien souvent pour les réduire à néant comme l’illustre une séquence du film G.I Joe – Le réveil du cobra (2009). Dans cette dernière, la Tour Eiffel connaît le même sort que les tours du World Trade Center, retour de manivelle des américans, reprochant en filigrane la position française sur le conflit irakien. Cependant, de nombreux hommages sont toujours adressés à Paris comme en témoignent les récents Ratatouille et Midnight in Paris.

Riche en contenu, l’exposition nous fait entrer dans un tout autre Paris qui nous ravira autant que l’original.

Sur un écran de ving mètres de long est projeté une multitude d’extraits de films : autant de fantasmes que les américains ont de notre capitale. Des films proposés, les comédies musicales et l’utopie qui s’en dégage, sont les plus amusants. Les couleurs plus vraies que nature des productions MGM et les visages de Gene Kelly, Audrey Hepburn ou Fred Astaire, resteront imprimés sur la rétine des visiteurs dont bon nombre d’entre eux sera tenté de découvrir ou rédécouvrir ses joyaux du cinéma américain.

Proposant une multitude de documents et d’accessoires, allant des photos de tournages aux costumes d’Audrey Hepburn en passant par des statues du film Hugo Cabret de Martin Scorsese, l’exposition nous fait entrer dans un tout autre Paris qui nous ravira autant que l’original.

Maxime Cesbron

Hôtel de Ville de Paris – Salle Saint-Jean
5 rue Lobau 75004 Paris
Du 18 septembre au 15 décembre 2012
Ouvert tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 19h
Entrée gratuite

Métro :
Ligne(s) 1,11 – Hôtel de Ville
Ligne(s) 1,4,7,11,14 – Châtelet
Ligne 4 – Saint-Michel – Notre-Dame / Cité

 

Image de prévisualisation YouTube

 

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)