Pieds Nus Sur Les Limaces

Pieds Nus Sur Les Limaces

A la suite de la mort de sa mère, Clara (Diane Kruger) décide de retourner vivre quelques temps dans la maison familiale à la campagne pour s’occuper de sa jeune sœur, Lily (Ludivine Sagnier), une enfant dans un corps de femme. Cela ne sera pas sans conséquences sur sa vie de couple.

« Pieds nus sur les limaces ». Un titre un peu spécial mais à l’image du film : champêtre et décalé. Tourné caméra à l’épaule, il se rapproche au plus près de ses personnages pour retranscrire de manière très juste cette relation entre une sœur qui n’a pas su grandir et l’autre qui a suivi le chemin désiré par ses parents pour compenser. Que l’on aime Ludivine Sagnier ou pas, elle incarne parfaitement ce personnage déluré. Alors qu’il aurait pu être vite énervant, il devient attachant et drôle, notamment grâce à certaines de ses répliques (« j’ai fait médecine, mais du côté des malades »). Diane Kruger est elle aussi très crédible dans son rôle. Avec de nombreux plans rapprochés et une omniprésence à l’écran des deux actrices, le spectateur s’immisce dans cette relation.
Sans apporter grand-chose au cinéma, le film s’avère différent des productions habituelles et étudie bien l’amour/haine entre deux sœurs qui, malgré leurs oppositions, se ressemblent. On pourra reprocher le choix d’une fin simpliste et baba cool à la réalisatrice, ainsi que quelques longueurs. Soyez tout de même prévenus : « Pieds nus sur les limaces » est un film qui n’a pas fait l’unanimité : bien qu’intéressant, vous pourrez mourir tranquille sans l’avoir vu.

About the Author

Leave a Reply

Optionally add an image (JPEG only)